top of page

Le tabagisme passif


Stop Tabac Marseille, centre expert à Marseille, information sur le tabagisme passif, aide à l'arrêt du tabac

1. Les risques pour l'entourage

Au-delà de la gêne occasionnée, par la fumée elle-même et les odeurs, surtout de la fumée froide, le tabagisme passif aggrave les pathologies existantes et en créée de nouvelles. Les risques demeurent certes moins importants que chez le fumeur actif, mais les conséquences pour la santé sont réelles. Pour un non-fumeur, l'exposition à la fumée de cigarette augmente de 27 % le risque d'avoir une crise cardiaque, et de développer un cancer du poumon chez un non- fumeur est augmenté de 25 % si son conjoint fume. Ces risques augmentent avec la durée (par exemple vivre avec un fumeur) et l’intensité de l’exposition (par exemple travailler dans un bar).


2. Les enfants des fumeurs et le tabagisme passif

Si vous avez des enfants, évitez de fumer en leur présence, à cause des risques pour leur santé. Pour leur santé, ne fumez jamais dans un espace clos. Veillez à ce que personne ne fume à la maison ou dans la voiture : le tabagisme passif est une cause directe de maladie et de mort.

En plus, les enfants reproduisent l’exemple. Ne leur demandez jamais d’acheter des cigarettes ou d’autres produits du tabac pour vous : la vente de tabac aux mineurs est strictement interdite. De plus, cela participe à banaliser et à ritualiser le tabagisme.


3. L'addiction chez les adolescents

Chez l'adulte qui passe progressivement de l'expérimentation à la consommation régulière, la dépendance s'installe classiquement en environ un à deux ans. En revanche, chez les très jeunes ados, elle se manifeste bien plus tôt. Certaines études montrent que le seuil de la dépendance chez les jeunes apparaît dès deux cigarettes un jour par semaine.

Selon une étude canadienne, la dépendance existe déjà chez 10 % des jeunes de 13-14 ans en phase d'expérimentation, 28 % des fumeurs occasionnels, 48% des fumeurs mensuels, 64 % des fumeurs hebdomadaires et 93 % des fumeurs quotidiens.


4. Grossesse et tabac

Si vous êtes en présence d'une femme enceinte sachez que fes fœtus sont davantage exposés, par le tabagisme direct si la future maman fume mais aussi au tabagisme passif, c'est on fume dans son entourage. La consommation de tabac durant la grossesse réduit l’oxygénation du fœtus, pouvant causer des retards de croissance, développer des troubles respiratoires ou des troubles neurologiques. Les bébés de femmes consommatrices de tabac ont un plus petit poids de naissance que les autres, ce qui augmente le risque de complications.


Et vous ? Où en êtes-vous ?

L'auriculothérapie est un moyen efficace et indolore pour arrêter de fumer.

N'hésitez-pas à nous contacter au 06 09 59 29 88.


Sources


7 vues

Posts récents

Voir tout

Kommentarer


bottom of page